Ma campagne de dons pour 2017 đź”—

Posted by MĂ©dĂ©ric Ribreux 🗓 In blog/Blog/

#free software #donations

Ça y est ! Pour la première fois depuis de trop longues années, j'ai enfin versé une obole pour une série de projets de logiciels libres ou d'infrastructures qui visent améliorer Internet.

Jusqu'à présent ma contribution était essentiellement le fait de fournir un travail directement pour les projets de logiciels libres que j'utilise couramment.

Néanmoins, cet effort direct n'est jamais parfait, car vous ne pouvez jamais vous impliquer dans tous les projets. Dans les faits, par exemple, je n'ai pas vraiment l'habitude de contribuer directement au projet Debian même si ce dernier me permet de faire fonctionner mes ordinateurs depuis près de 13 ans déjà. Je n'ai tout simplement pas le temps de devenir un mainteneur Debian. Ça changera un jour mais pour l'immédiat, ce n'est pas possible.

En dehors du temps libre que je peux fournir, je suis également capable de contribuer sur le plan financier. En ce début d'année 2017, plein de bonnes résolutions, j'ai décidé de financer à hauteur de 500€ 10 projets libres qui me tiennent à cœur (50€ pour chacun).

Voici la liste de ces projets avec quelques commentaires.

Voilà, c'est fait pour moi. Je vous invite également à donner en fonction de vos moyens. Le plus simple étant de faire la liste des projets qui vous tiennent à cœur, des différents logiciels que vous utilisez régulièrement et d'aller trouver la page de dons. Dans ma recherche, j'ai été surpris de trouver que pas mal de projets libres n'ont pas besoin de contribution financière (ex: borg, mon logiciel de backup). Mais d'autres projets en ont clairement besoin et vous les trouverez sans peine.

Même si j'aime l'idée d'un logiciel libre réalisé en tant qu'œuvre commune, uniquement à la force des doigts et des cerveaux, je reste réaliste: les contributions les plus significatives ne peuvent être réalisées que par des personnes qui ont beaucoup de temps à y consacrer. Le plus efficace dans ce bas monde capitaliste étant sans doute d’être payé (pour avoir une vie décente) pour travailler sur des logiciels libres. Ce ne doit pas être la seule voie mais l'ignorer reviendrait sans doute à fragiliser la force de frappe des contributeurs du logiciel libre.

En un mot, donnez ! En plus, ça fait du bien moralement…