Il y a quelques temps déjà, j'ai effectué l'import du bâti du cadastre du département du Maine-et-Loire dans OpenStreetMap. Pour s'en rendre compte, il suffit de consulter OpenStreetMap au bon endroit, au hasard dans la campagne et de voir que les bâtiments sont tous là !

Mon objectif principal était d'ajouter l'ensemble des habitations du département du Maine-et-Loire et ce, pour toutes les communes, qu'elles soient rurales et peu étendues ou très développées. Lorsqu'on ajoute de telles données précises à la base OSM, de nombreuses autres informations peuvent venir se surajouter comme par exemple ce qui concerne l'adressage ou la définition de l'utilisation d'un bâtiment. Cela permet également d'améliorer la représentation graphique d'OSM en offrant plus de détails sur la carte affichée. Enfin, le cadastre met à disposition cette donnée, il serait bête de ne pas s'en servir !

Pourquoi le Maine-et-Loire ? Simplement, parce que j'y habite et que l'ampleur de la tâche était mesurée: quelques imports ponctuels avaient déjà été réalisés et il restait environ 200 communes sur les quelques 300 du département. Par la suite ce travail m'a permis de me familiariser avec les procédures d'import qui, sans être complexes, doivent êtres suivies avec un minimum de rigueur. Enfin, pendant ce petit travail que j'ai réalisé depuis Toulouse, j'avais l'impression de revenir au pays, notamment en important des communes dans lesquelles j'avais fait des randonnées.

Pour réaliser ce travail, j'ai utilisé les outils standards qui sont proposés par la communauté OSM pour réaliser ce travail, à savoir:

  • L'outil cadastre2osm qui permet de récupérer l'emprise vectorielle des bâtiments depuis le site cadastre.gouv.fr. Cet outil réalise un export PDF d'une commune à partir du site web et converti le fichier résultant en fichier de données qu'on peut traiter dans OSM. Il permet également d'ajouter une grande partie des métadonnées indispensables pour tout import du cadastre.
  • JOSM pour effectuer le contrôle des données ainsi que l'import dans OSM.

J'ai suivi une méthodologie assez simple. J'ai commencé par récupérer dans un fichier Calc la liste des communes depuis le source du HTML de cadastre.openstreetmap.fr. Muni de cette précieuse liste, j'ai vérifié dans la carte OSM quelles communes étaient couvertes en bâtiment et j'ai reporté le tout dans le fichier Calc pour déterminer sur quelles communes travailler. J'ai eu quelques surprises, notamment deux ou trois communes qui avaient des bâtiments directement importés depuis une orthophoto et qui n'étaient manifestement pas très précis et surtout pas exhaustifs.

Ensuite, j'ai appliqué la même recette pour chaque commune:

  • Aller sur http://cadastre.openstreetmap.fr/
  • Choisir la commune à rapatrier
  • Lancer l'import
  • Récupérer les fichiers au format OSM
  • Ouvrir JOSM et y ouvrir le fichier OSM
  • Lancer l'outil de vérification des objets
  • Cet outil permet de lister les problèmes les plus courants (papillons, batiments qui se chevauchent, lignes sans métadonnées, etc...)
  • Grâce à l'outil, on peut se focaliser sur l'emplacement à corriger.
  • Gérer toutes les corrections à la main. En règle générale, il y en a moins d'une centaine par commune. Il faut compter entre 5 minutes et 30 minutes de correction pour les communes les plus complexes (en fait, celles qui présentent le plus de problèmes).
  • Une fois la liste des objets à corriger vide, on peut lancer l'import via JOSM.
  • L'import en lui même prend beaucoup de temps car le nombre d'objets à intégrer est souvent important. Durant cette étape, il est possible que la connexion echoue et il faudra recommencer au début.
  • Une fois l'import terminé, attendre entre 5 et 10 minutes et aller sur la carte OSM à l'emplacement des modifications et zoomer pour faire afficher les bâtiments.
  • Maintenant que les données sont intégrées, on peut mettre à jour la liste des communes à terminer (le fichier Calc).

Comme vous pouvez le constater, c'est très fastidieux et rébarbatif. Mais seule compte la volonté d'intégrer pour mieux partager !

J'ai commencé à réaliser ces travaux d'import sous mon compte classique OSM. Néanmoins, l'équipe en charge des imports m'a vite contrôlé et bloqué. J'ai essayé de négocier en utilisant les arguments présentés par la page wiki consacrée à l'import du cadastre mais l'équipe en charge des imports n'a rien voulu savoir. J'ai donc dû me créer un autre compte pour l'occasion. C'est vraiment dommage car après cet import du cadastre, je n'ai rien réalisé de plus massif.

L'ensemble des travaux m'a occupé environ une vingtaine d'heures ce qui n'est pas négligeable. En général, je générais environ une dizaine de fichiers .OSM que j'importais et corrigeais dans JOSM dans la foulée, lors de ma pause déjeuner. Le soir venu, je faisais les imports à la chaîne tout en faisant autre chose en même temps car ils sont très longs. Même si c'était fastidieux, j'ai maintenant le plaisir de vous annoncer que le département est complètement couvert (en fait depuis le 08/10/2013): peu importe où vous promènerez votre zoom, vous y trouverez les bâtiments du cadastre !

Maintenant que ce contenu est intégré dans la base de données, il reste à le prendre en compte. En effet, il rajoute plus de précision à l'ensemble des informations d'OSM, et ce, à une échelle plutôt grande. Ainsi, il n'est pas rare que des routes qui ont été importées avec d'autres référentiels moins précis coupent les habitations ce qui remonte des erreurs dans les outils de contrôle. Mais OSM est avant tout collaboratif: vous êtes libre de corriger les imperfections (qui sont nombreuses, je dois le reconnaître)... A vous de jouer !